L'univers du cheval

Elevages de chevaux
Haras
Pensions pour chevaux
Sellerie et équipements
Centres équestres
Gîtes équestres
Associations pour chevaux
 
   
 

Inscription Pro

Espace Membres

Le cheval Merens

les caractéristiques du cheval Merens

Le Cheval de Mérens ou Mérens est un petit cheval de selle originaire de la vallée de l'Ariège, dans les Pyrénées à proximité de l'Espagne et de la Principauté d'Andorre. Son nom lui vient de Mérens-les-Vals, un village traditionnel d'où il est issu, et validé par les Haras nationaux comme cheval de mérens.

L'origine du Mérens remonte à la nuit des temps, à l'ère quaternaire. Sa morphologie lui provient du milieu rude et montagneux de sa région natale et rappelle celle des chevaux magdaléniens, dessinés et gravés, que l'on retrouve dans la célèbre grotte de Niaux située dans la vallée du Vicdessos.

Le cheval Mérens était utilisé autrefois en tant que cheval de trait au service, des paysans et agriculteurs, des vignerons, des maraîchers, des débardeurs, et dans l'armée française. D'autres tâches lui sont aussi confiées comme ; le travail dans les mines, pour tirer les attelages, et même les contrebandiers s'en servaient pour lui faire traverser la frontière avec l'Espagne avec des marchandises.

Le mérens a été très populaire dans toute la région Ariégeoise de par ses qualités physiques et sa facilité d'entretien.
Plusieurs éleveurs de Mérens-les-Vals et de l'Hospitalet-Près-l'Andorre se sont rassemblés pour lutter contre le croisement étranger et ainsi sauvegarder toutes les caractéristiques de la race d'origine.

C'est en 1933 que le premier syndicat d'élevage du Mérens fut créé et en 1948 que le stud-book du cheval Mérens fut ouvert grâce au directeur du haras national de Tarbes de l'époque Mr. Lucien Lafont de Sentenac et contrôlé par les Haras nationaux. C'est alors qu'après la libération et le début de la modernisation des machines agricoles, que le cheval Mérens a quasiment failli disparaitre, c'est en partie grâce à la région très montagneuses, que quelques spécimens ont pu se réfugier et ainsi éviter l'extinction de la race.

Malgré une grande pénurie de chevaux Mérens, c'est en 1970 que la race connu un nouveau départ comme cheval de loisir par Lucien Lafont de Sentenac mais aussi grâce à des petites communautés de Hippies venues s'installer dans la région.
Pour pouvoir faire évoluer la race du Mérens, les éleveurs se tournent alors vers la mode du moment, le poney, cette nouvelle activité va leur permettre d'augmenter considérablement les effectifs.

C'est en 1990 que le SHERPA (Syndicat Hippique des Éleveurs de la Race Pyrénéennes Ariégeoise) crée un centre national du Cheval Mérens à la bastide-de-Sérou, pour permettre l'évolution et la sauvegarde de cette race unique. Au 1er janvier 1998 les haras nationaux ont retiré le Mérens du groupe des poneys et l'ont reclassé parmi les chevaux de sang.

Le Mérens est présenté chaque année au salon de l'agriculture ainsi qu'au salon du cheval à Paris. Il a été également de nombreuses fois champion de France d'attelage, mais également remporter plusieurs prix en attelage sportif et traditionnel et en voltige.

Origine: Ariège (France)

Zones d'élevage: (France)

Catégorie: Cheval de selle

Caractère: Rustique, doux, gentil, franc, agile, le pied sûr, facilité d'apprendre.

Particularités: Élevé traditionnellement en semi-liberté il a puisé toutes ses caractéristiques dans la montagne. C'est le compagnon idéal de tous les instants que l'on soit un cavalier confirmé ou un débutant, et quel que soit son utilisation.

Taille: elle varie de 1,45m à 1,55m au garrot pour un poids de 400 à 500 kg.

Conformation:

Crins: Abondants, drus er crêpelés. La crinière simple parfois double

Tête: Sa tête est expressive, distinguée. Le front est plat et large. Le chanfrein est droit ou camus. Les yeux vifs, les arcades sourcilières légères. Des petites oreilles bien dessinées et fournies à l'intérieur.

Avant-main: L'encolure est moyenne et bien orientée. L'attache de la tête est légère. Le poitrail bien ouvert. Les épaules moyennes et inclinées. Son poitrail est bien ouvert. Le garrot est bien sorti et se prolonge vers l'arrière. Les flanc sont pleins et descendus.

Dos: Le Dos est large et bien soutenu.

Arrière-main: Les reins bien attachés, larges et musclés. La croupe est ronde.

Membres: Les membres sont forts. Les articulations solides et marquées. Les cuisses bien descendues. Les avant-bras sont musclés.

Robe: Toujours noir zain sans aucuns poils blancs

Utilisation: Attelage, TREC, voltige de haut niveau. Dressage et saut d'obstacles de bas niveau. Concours complet, cheval de loisir, randonnées

Les eleveurs de chevaux Merens

Il n'y à pas encore d'éleveur de Merens inscrit(e) sur notre site.

Vous élevez des Merens ? Soyez le 1er à vous inscrire en cliquant ici