L'univers du cheval

Elevages de chevaux
Haras
Pensions pour chevaux
Sellerie et équipements
Centres équestres
Gîtes équestres
Associations pour chevaux
 
   
 

Inscription Pro

Espace Membres

Le cheval Boulonnais

les caractéristiques du cheval Boulonnais

Le boulonnais est un cheval de trait originaire du Pas-de-Calais et de Picardie. Il a été surnommé le pur-sang des chevaux  de trait ou le colosse en marbre blanc.
Son origine reste un mystère malgré une influence orientale. La race serait apparue près de Boulogne connu à l’époque sous le nom de Morinie lors du passage de la cavalerie de César en 54 avant J.C.

Certains récits parlent que 2000 chevaux numides d’Afrique du Nord appartenant à l’armée romaine ont stationnée dans la région, alors que César préparait son expédition en Bretagne, les étalons numides auraient saillis des juments lourdes. Ce croisement avec la nature du sol boulonnais et la qualité des pâturages ont donné à ces chevaux leur propre caractère.

La race boulonnaise est fortement répandue dans tout le nord de la France jusqu’à la Belgique. L’élevage principal se situe à Marquise, de par son sous-sol argileux et riche en phosphate à fait développé de grands animaux à fort squelette.
Au début du 20ème siècle il est tellement populaire qu’on n’hésite pas à le vendre sur tous les marchés de région. Réputé pour avoir un trot soutenu, il est très utilisé pour du labour sablonneux.

Dans les années 50 le boulonnais est plutôt svelte aux membres secs, mais terriblement musclé de par son héritage venant des chevaux de mareyeurs  ou de diligence.
Malheureusement la 1ère et la seconde guerre mondiale sont un vrai désastre pour le boulonnais qui subit pendant toute cette période de très lourdes pertes sans compter que la Wehrmacht les réquisitionne auprès des agriculteurs, de ce fait après la libération il ne restait que très peu de chevaux de traction.

Le grand boulonnais est surtout utilisé dans l’agriculture et pour les déplacements. Au cours des siècles il a été croisé avec d’autres races de chevaux afin d’améliorer ses qualités physiques. Il est grand et très puissant et peu tirer de très lourdes charges et a notamment servi pour des constructions à Paris. Au 19ème siècle en France on le qualifie de plus grande et plus précieuse race de chevaux de trait. L’armée française l’utilise pour ses attelages.

Le boulonnais est appelé pur-sang des chevaux de trait grâce au sang arabe qui coule dans ses veines. Il a une apparence naturelle très élégante, fait rarissime parmi les races de trait, qui lui vaut également la qualification d’être le plus noble cheval de trait d'Europe. Sa peau très fine et délicate et l’apparence de ses veines, lui on valut d’être cette image de marbre poli d’où son surnom de colosse de marbre blanc.

La race se compose de 2 groupes ; le petit boulonnais ou le mareyeur est de taille plus petite, plus léger, plus rapide et endurant. Quant au grand boulonnais c’est un cheval de trait très puissant, imposant. Cette différence est due du fait que les grands boulonnais travaillaient les champs en tirant des charrues et les petits boulonnais servaient au transport des poissons frais de Boulogne-sur-Mer à Paris.

Une étude génétique menée en 2008 en partenariat avec l'INRA a fait le constat que comme tous les chevaux de trait, le boulonnais est en voie de disparition et suggère donc qu’il devrait être placé en conservation prioritaire pour maintenir la diversité génétique des effectifs français.
Une jument boulonnaise a été croisée avec un étalon pur-sang arabe, pour donner une nouvelle race portant le nom d’Ara boulonnais mais également pour relancer la race boulonnaise.

La race boulonnaise a également été utilisée pour en améliorer d'autres et entre dans la composition de la race anglo-normande, qui sera à la base de la création de la race du Selle français.

Origine: Française

Zone d’élevage: Artois, Flandres, Picardie, Normandie, Pas-de-Calais, Nord, Somme, Seine-Maritime, Oise.

Catégorie : Cheval de trait

Caractère: calme, élégant, généreux, doux, fort, résistant, énergique et endurant

Particularités: La particularité du barbe est qu’il n’a que 5 vertèbres lombaire au lieu de 6 et de ce fait fatigue moins les muscles. Il possède également la plus grande résistance à toutes privations et aux intempéries.

Taille: La moyenne est de 1,55m au garrot, peut varier de 1,45m à 1,60m.

Conformation: son standard ;

Tête : distingué, élégante, courte et carrée, le profil rectiligne, oreilles fines pointées vers l’avant. Les ganaches fortes et arrondies, un front large et plat, les yeux vifs, les naseaux ouverts.

Avant-main: l’encolure rouée et épaisse pour le mâle, la crinière est double fournie et courte. Les épaules sorties et musclées, longues et obliques. Le poitrail est large et ouvert et le garrot sorti.

Dos: Son dos est large et tendu mais ne doit pas être trop droit. Ses flancs sont courts.

Arrière-main: Ses reins sont courts et larges. Sa croupe est longue et musclée. Sa queue est fournie et attachée haut.

Membres: Ses membres sont forts. Son bras est musclé tout comme l’avant-bras. Le genou est large, faisant saillie. Le canon est court, large mais net. Son boulet doit être sec et fort et le pied large ainsi que sa couronne. Ses cuisses longues et musclées, les jarrets larges bien dessinés légèrement coudés.

Robe: Robe soyeuse, grise avec toutes ses nuances jusqu’au noir caractérise aujourd’hui la race. En prenant de l’âge la robe devient blanche nacrée.

Utilisation: très apprécié pour l’attelage, il peut toutefois être monté car c’est un excellent cheval de loisir. Il sert également pour des travaux ruraux, agricoles et forestiers ainsi qu’aux abords des mers.

Les eleveurs de chevaux Boulonnais

Il n'y à pas encore d'éleveur de Boulonnais inscrit(e) sur notre site.

Vous élevez des Boulonnais ? Soyez le 1er à vous inscrire en cliquant ici